Santé financière de l'A.D.E

Mesdames et Messieurs

 

 

 

une brève annalyse de notre état financier.

 

Nous avions deux compte, un sur Villaroche qui a été fermé car des rentrées d'argent inférieur à la sortie (adhésion à UFCNA) ce qui fait que ce compte était en déficit sur l'exercice, de peu mais quand même en défict.

 

 

Les avoirs de ce compte ont été transférés sur le compte ADE Sénart et Environs, , sur le compte épargne, qui est passé de 10279.04€ à 20356.13€.

 

Sur le compte Sénart, depuis 2002, nous avons été en déficit sur 7 exercice sur 15.

 

La baisse des rentrés d'argent, adhésion et dons uniquement diminue au fils des ans.

 

 

Les dépenses elles augmentent, les frais d'envoi par la poste, ( avant on distribuait les courriers dans les bôites nous même, mais nous prenons tous de l'age et cela devient dur pour certains, voir impossible.

 

Les documents que nous envoyait les communauté territoriales, San, Mairie, Préfecture ne se font plus que par internet, et il nous ait impossible de travailler sans la version papier que nous devons imprimer par nos soins, et cela a un coût.

 

Les documents que nous faisions imprimer par la Maison des Associations de Moissy nous coûtent deux fois plus cher que par nos propres moyens, nous avons donc arrêté de faire appel à eux.

 

 

Les adhésions aux associations partenaires, notre abonnement à la Rep de seine et Marne et l'assurance responsabilité civiles de notre association.

 

 

 

Certes, notre actif est important, nous avons acheté un peu de matériel bureautique, car il est anormal de travailler intensivement qu'avec le matériel du vice-président trésorier que je suis.Nous avons donc remplacé l'imprimante, la relieuse, fais réparé le portable du vice président qui ne lui sert pour ainsi dire que pour l'A.D.E.

 

Cette année, une grosse campagne de propagande  à été faite par tous les membres du comité de direction. Plus de 4414 tractcs ont été distribué sous enveloppes dans les Boîtes aux lettres sans toutefois obtenir le résultat escompté et nous en soommes tous désolés.

Nous avons aussi appris que faire imprimer les tracts sur internet côute trois fois moins cher que chez l'imprimeur de la région et que nous même. On ne doit imprimer que des petites quantités.

Ces dépense ont mis dans le rouge cet exerce 2016 2017, mais nous étion l'année passée en positif presque que de la même somme, ceci compense cela

 

 

Je vais donc être très attentif aux dépenses de cet exercice 2017 2018.

 

 

 

Je ne veux pas être le trésorier des déficits sur chaque exercice. On a de l'argent certes, c'est pour cela aussi que quand nous avons besoin de faire ceratines actions il ne faut pas hésiter à l'utiliser car on ne va pas le garder sous le coude indéfiniment.

 

 

 

Le vice-président trésorier

 

 

 

Raymond BEVEN

 

 

 


Réagir


CAPTCHA