PRD MOISSY CRAMAYEL

Enquête publique ouverte du 28.12.2015 au 30.01.2016

dans les communes de Moissy-Cramayel et Réau (les communes sites), ainsi que celles de Lieusaint, Savigny-le-Temple, Cesson et Vert-Saint-Denis, relative à la demande de la société Percier Recherche Développement (P.R.D) pour être autorisée à exploiter un entrepôt de "stockage et produits combustibles" (sic !) dans la ZAC du Parc de l'A5 (lot 4c)

 

Remarques et questions proposées par l'A.D.E

 

1 - Logistique d'excellence

1a) La taille de l'entrepôt (62 000 m2), ne répond aucunement à la taille moyenne d'un entrepôt nouvelle génération, laquelle se situe plutôt vers 25 000 m2. Cela entraîne une consommation excessive de foncier (143 382 m2) alors que la tendance est à la modération en ce domaine.

1b) Si nous nous permettons d'affirmer que nous ne décelons aucune différence entre la logistique que nous appellerons "traditionnelle/habituelle" et celle qui est dénommée "d'excellence", M. le Commissaire enquêteur peut-il expliquer la différence et préciser en quoi le projet P.R.D répond à la logistique d'excellence

1c) Les emplois offerts

Pour nous, la «logistique d'excellence» ne doit pas être seulement orientée vers de nouvelles formes de distribution (voir le Contrat de Développement Territorial) … que nous ne retrouvons d'ailleurs pas (Cf. 2 e). Elle doit dans le domaine social offrir des plans de carrière à ses personnels. Or, ici comme ailleurs dans les autres"parcs", il n'est question que de manutentionnaires, de caristes et de préparateurs de commandes.

 

2 – Développement Durable (D.D)

2a)  Le bâtiment est-il certifié HQE ? Lors de la précédente enquête publique en 2012, M. le Commissaire Enquêteur a répondu que le bâtiment est conçu dans l'objectif d'être certifié dans le cadre du référentiel BREEAM (Building Research Establishment Environmental Assessement Method)  moins contestable que le label HQE.
Ce qui à l'époque n'était qu'un «objectif» est-il en 2016 devenu une réalité ?

2b) Le bâtiment est-il aux normes B.B.C ?

2c) La gestion des déchets

La nature des déchets est effectivement répertoriée et leur ventilation décrite, mais aucune mesure n'est envisagée pour en réduire le tonnage. Est-ce normal ?

2d) Le chauffage

Celui du bâtiment de stockage est au gaz (énergie fossile) et celui des bureaux dépend de convecteurs électriques (énergie nucléaire) ce qui est loin; dans un cas comme dans l'autre, de s'inscrire dans les  propositions de la Cop 21. Compte tenu de l'énorme superficie de la toiture du bâtiment nous disons que l'occasion est donnée d'avoir recours à l'installation de panneaux photovoltaïques. Quel est l'avis de M. le Commissaire enquêteur ?

2e) L'embranchement fer

 

C'est une possibilité dans le Parc de l'A5. Or aucun tracé précis n'est prévu pour desservir le site P.R.D, sauf peut-être une vague allusion graphique sur un plan du dossier rouge, puisque le transport par fer est à la discrétion de l'aménageur/ des locataires. Or c'est un moyen de transport qui devrait être offert et recommandé, voire imposé, aux locataires comme une opportunité avantageuse.

 

3 - La sécurité du bâtiment

3a) Les murs et portes REI (Résistant, Étanche et Isolant au feu). Pour quelles raisons les murs orientés sud/nord entre les cellules sont-ils alternativement des murs REI 120 (2 heures) et REI 240 (4 heures) ?

3b) Systèmes automatiques. Ils sont très nombreux (vannes d'obturation, etc.) Tout système automatique est sujet à des dysfonctionnements (Voir la pollution de l'Étang du Follet en 2015). Des personnels sont-ils formés et prévus sur place pour une meilleure efficacité en matière d'intervention immédiate ? Des systèmes manuels complémentaires sont-il prévus ?

3c) Entretien et contrôles techniques : les installations font l'objet de contrôles et d'entretien périodiques. Par qui et à quels rythmes ?

3d) Les quantités de produits stockés.

La formule             (p 59) peut-elle nous être expliquée ? Son application ne risque-t-elle pas d'autoriser des accommodements avec les quantités stockées, ce qui pourrait engendrer de graves risques en permettant d'éviter un classement Seveso ?

3e) Les effets thermiques. Les écrans thermiques sont installées à l'est au droit de la cellule 5 qui accueille des produits inflammables (aérosols et liquides) et à l'ouest. Pourquoi rien n'est-il prévu pour les façades nord et sud ?

 

4 –Mise en  sécurité du site

4a) Un simple grillage de 2 m de haut est-il suffisant pour dissuader toute pénétration ?

4b) Dans le cadre du Plan Vigipirate et compte tenu d'une tentative d'attaque dont un site Seveso a été dernièrement l'objet dans l'Isère, M. le Commissaire Enquêteur peut-il rappeler ce qui est mis en œuvre afin qu'aucune personne malveillante ne profite d'un camion ou de son passage pour pénétrer à l'intérieur du site par les deux entrées  réservées aux véhicules lourds rue Denis Papin, et indiquer si cela lui paraît suffisant. Qu'est-il prévu en matière de surveillance 24/24 et de réactivité ?

 

5 - Aspects financiers non abordés

P.R.D est un aménageur pour des collectivités locales, des promoteurs, des investisseurs, et qui cherche à offrir «une rentabilité élevée». Cela se comprend.

Mais lorsque nous parlons avec les gens, la première chose qu'ils demandent est de savoir combien peut coûter un tel entrepôt. C'est la question que nous posons ici à laquelle nous ajoutons celle du retour sur investissement. La transparence dans ce domaine est aussi importante que celle dans la construction du bâtiment et de  l'aménagement du site. Cette information pourrait peut-être inciter les populations à consulter les dossiers, ce qui n'est manifestement pas le cas en l'occurrence !!

 

6 - Divers

6a) «Les eaux pluviales sont dirigées vers le ru de Balory». Ceci paraît condamnable quand on connaît les risques d'inondation dus à ce ru, et les risques de pollution.

6b) Les P.L.U correspondant au site du Parc A5: Le Conseil municipal de Moissy-Cramayel n'a pas encore voté sur les résultats de l'Enquête publique diligentée du 04 novembre au 05 décembre 2015 ; - l'Enquête publique relative à la modification du P.L.U de Réau n'a même pas encore eu lieu,

…..et l'on fait comme si le nouveau zonage était acquis. Est-ce normal ?

6c) La circulation : Le gigantisme de l'entrepôt entraîne une augmentation du trafic VL et PL (1 040 mouvements/jour) et une pollution qui vont se cumuler avec le trafic et les pollutions des autres entrepôts en préparation. Chaque bâtiment doit être pris dans le contexte local quand on raisonne en terme de pourcentage

6d) Un détail : est-il prévu des nichoirs et des refuges pour insectes comme c'est le cas dans le nouvel Intermarché de Combs-la-Ville.

 

 

 

En conclusion, le projet présenté fait entièrement partie de l'ancienne génération d'entrepôts et ne comprend aucun caractère innovant pouvant répondre aux soucis actuels en matière économique, sociale et environnementale. Il s'inscrit dans le passé sauf peut-être en ce qui concerne la végétalisation. Comment donner un Avis Favorable ?

Dans ces conditions, M. le Commissaire enquêteur est-il d'avis que les associations  devraient être consultées en amont de la réalisation du dossier, à tout le moins pour préciser les grandes lignes  de leurs souhaits. Au moment de l'Enquête publique actuelle qu'est-il possible de modifier (chauffage, sécurité, etc.) ?

  

 

à Moissy-Cramayel, le 29 janvier 2016

 

p/o le Président et le Vice-président

André ESCOFFIER, délégué local de l'A.D.E


Réagir


CAPTCHA